Le statut du moto taxi

Sur le marché français 95% des chauffeurs sont à leur compte. Parmi les possibilités de statut pour les chauffeurs indépendants, nombreux sont les artisans, EURL et autre SASU. Toutefois, le statut d’auto entrepreneur est de plus en plus utilisé pour se lancer dans l’activité.

A y regarder de plus près ce dernier présente également des inconvénients non négligeables dans une activité telle que le moto taxi : l’auto entrepreneur ne peut déduire aucun achat de ses charges, le revenu maximum de 32 000 Euros annuels est sensiblement inférieur à ce qu’est en mesure de réaliser un chauffeur espérant vivre pleinement et correctement d’une telle activité.